PRÉSENTATION DU GROUPE

 

Puisant son inspiration dans les origines de la musique klezmer, Doucha s’affranchit des carcans du genre pour délivrer une musique métissée aux influences multiples et actuelles, convoquant l’esprit du jazz et l’énergie du rock. Doucha a ainsi développé un univers singulier influencé par Tim Burton, Magma et bien sûr David Krakauer.

Le quintet Nazairien s’est constitué en 2008 autour de la personnalité rayonnante de Lucile Pichereau, chanteuse à la voix aérienne s’accompagnant à l’accordéon. Une clarinettiste virtuose, un saxophoniste poète et marin, un duo basse-batterie sont venus la rejoindre.

Avec le Projet Coelacanthe, vous voilà conviés à une fête envoûtante orchestrée par des alchimistes du son. Une pérégrination où voix et instruments épousent les sons des abysses et de leur étrange bestiaire.
Emmenée par la personnalité rayonnante de la chanteuse Lucile Pichereau et les récits captivants de Vincent Rousselot, la musique du Projet Coelacanthe fusionne avec le jazz, la chanson et les sons des fonds marins pour alimenter un brasier de songes et de mots qui nous emporte vers des contrées mystérieuses et profondes.

 

Joëlle Nassiet : Clarinette, orgue marin

Lucile Pichereau : Chant, Accordéon, Scie musicale

Vincent Rousselot : Saxophones, Texte et Voix

Xavier Normand : Contrebasse, Effets, Machines

Julien Ouvrard : Batterie, Percussions

DISCOGRAPHIE

Doucha a présenté son premier album « Baschmak » le 8 mars 2013 avec un concert dans la salle du V.I.P. à Saint Nazaire. Le groupe a sorti son deuxième album intitulé « Sur le fil » le 08 novembre 2018 au Nouveau Pavillon. Pour l’occasion, des collaborations avec des artistes de la Région ont été mise en place.

L'UNIVERS DU NOUVEAU SPECTACLE

Bien qu'il occupe la plus grande partie de notre planète et de notre imaginaire, l'océan reste largement inexploré.


Pour le Projet Coelacanthe, les cinq musiciens se sont associés pour l'occasion au programme OHA-SIS-BIO du laboratoire Géoscience Océan déployant des hydrophones dans l'Océan Indien pour le CNRS. Ils collaborent également avec l'ASTI (Acoustique Sous-marine et traitement de l'Information) rattaché à la F.OF. et géré par l'IFREMER, ainsi que l'institut de recherche en bioacoustique CHORUS. 

Craquements de glaciers, frottements de plaques tectoniques, chants de narval ou crissement des crevettes... 

Les musiciens proposent un détournement poétique et musical des matériaux scientifiques. Ils mêlent à leurs instruments (accordéon, violoncelle, scie musicale  clarinette, saxophone, contrebasse, batterie) les enregistrements des fonds marins récupérés auprès des scientifiques. Ils utilisent ces sons comme notes et accords se mêlant aux instruments et aux voix parlées racontant le fond de l'océan.
La restitution de ces sonorités se fait via des dispositifs de contrôle du son par le mouvement (Leap Motion© et capteurs ultrasons). 

PROJETS PÉDAGOGIQUES

Parallèlement à son activité de création, Doucha mène depuis ses débuts de nombreuses actions culturelles dans des contextes variés. Cette implication auprès du public reste ces artistes une priorité au même titre que le travail de création artistique.

BIOGRAPHIES

JOËLLE NASSIET

CLARINETTE • ORGUE MARIN

Après une solide formation classique aux conservatoires de Nantes et en région parisienne, elle obtient un D.E.M. ainsi que deux prix de perfectionnement instrumental.
Durant ses études pédagogiques, elle s’ouvre progressivement à d’autres pratiques et constitue son premier groupe de musique klezmer. Elle aime le dynamisme et l’expressivité de cette esthétique ainsi que toutes les ouvertures musicales du renouveau klezmer des années 70. Titulaire du D.E. de Clarinette, Joëlle enseigne au CRD de Saint-Nazaire.
La création de DOUCHA l’amène à réaliser complètement ses ambitions : trouver un équilibre, faire du lien entre une vie musicale créative et son travail de pédagogue.
Elle a joué aux côtés de David Krakauer, lors d’un concert à la salle Fontaine chez Selmer à Paris.

LUCILE PICHEREAU

CHANT, ACCORDÉON, SCIE MUSICALE

Cette multi-instrumentiste autodidacte est née dans une famille de musiciens amateurs. Elle chante sur scène depuis qu’elle est enfant. Musicienne en milieu scolaire de forma- tion, elle enseigne par ailleurs la technique vocale et passe de la scène, aux écoles et crèches ou encore dans le service de pédiatrie de St Nazaire. Elle joue du steel drum au- tant que de l’accordéon, de la guitare, du piano ou de la scie musicale. Collaborant dans divers projets au long court ou ponctuels (ciné-concert, groupe de Maloya Soadan, « les instruments de Pipo » aux éditions Didier Jeunesse, le steel band calyps atlantic...). DOUCHA est son projet principal.

VINCENT ROUSSELOT

SAXOPHONE, TEXTES, VOIX

C’est sur les mers et dans les ports que ce marin a découvert la musique. Autodidacte, sa for- mation musicale s’est faite au gré des rencontres et des voyages, du gamelan balinais au jazz de New York, du saleigh malgache aux tambours cubains, il a baladé son clou et improvisé avec les musiciens des cinq continents. Lecteur boulimique, il trempe sa plume aussi bien dans les délires deleuziens, dans la poésie de Michaux, dans les traités mathématiques que dans les romans de Baricco. Pour Vincent, DOUCHA n’est pas un groupe avec un composi- teur mais un mélange, une friction entre artistes. Pour lui, l’important c’est de faire ensemble,quelque chose d’abouti, de pointu avec des in uences et des différences très fortes.

XAVIER NORMAND

CONTREBASSE, EFFETS, MPC-MACHINES

Il a d’abord participé à de nombreux projets en tant que batteur (Klaktonclown, La Calleras) puis il s’est rapproché du Jazz en prenant la contrebasse comme instrument principal.
Ce parcours du rock au jazz, en passant par les musiques du monde, l’a amené à jouer sur toutes sortes de scènes. Il continue de se perfectionner au Conservatoire de Nantes (classes de jazz et classique en contrebasse). Il est actuellement contrebassiste dans les groupes suivants : Doucha (Klezmer Fantastik) ; Cordes Sensibles (avec le slameur Nina Kibuanda) ; Urban Stories (electro jazz) ; [Float#] (musique et peinture expérimentale) ; Julien Vinçonneau Quartet (power jazz), Beïgale fanfare ; Altfel Trio (Klezmer/ Moldave). Il a aussi eu le plaisir de travailler avec Leïla Martial, Nelson Veras, Patrick Charnois, Elodie Rama, Stephane Payen, Kwal, LOS, Geoffroy Tamisier, Lola Baï..

JULIEN OUVRARD

BATTERIE • PERCUSSIONS

Julien Ouvrard naît en 1992 dans une famille de musiciens de jazz.
Il apprend très tôt la batterie et rentre à 17 ans au conservatoire de Nantes où il apprend également la composition, l’orchestration et l’écriture classique.
C’est à cette période que Julien monte Varez, groupe de rock electro ou la composition et l’écriture sont au centre de la musique. Plus tard, il écrira pour l’orchestre de l’université de Nantes et l’orchestre Utopik (musique contemporaine). Récemment, il rentre dans le groupe Tribeqa et remporte le tremplin jazz de la Défense en 2017 avec le groupe Monolithes (jazz core). Il a rejoint le Projet Coelacanthe en 2021.

Doucha
Doucha
Doucha